En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Comment ça fonctionne ?

Voici la page pour les plus téméraires ;
comme vu précédemment, la réflexologie est donc une thérapie manuelle (ici, une technique de stimulation) globaliste, ou holistique, c'est-à-dire qu'elle considère le patient dans sa globalité et dans toute son entité.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme suit :
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. »

Pour en saisir les nuances il convient de survoler brièvement 3 points essentiels intrinsèquement liés :
l'homéostasie, le trouble fonctionnel, le processus d'adaptation/compensation.

L'homéostasie

L'homéostasie désigne le processus de régulation par lequel l'organisme maintient les différentes composantes de son milieu intérieur en état de stabilité relative, et ce, malgré les changements constants et les facteurs extérieurs : la capacité d’auto-régénération / guérison.

Le trouble fonctionnel

Un trouble fonctionnel traduit un dysfonctionnement dans l'organisme, il peut être douloureux ou indolore (la douleur n’étant pas proportionnelle à l'intensité du trouble).

C'est une réaction mécanique et physiologique d'une structure du corps en réponse à une contrainte ou une agression, cela peut être un traumatisme, des efforts répétés (sur-sollicitation), un trouble de la posture, une maladie, un stress psycho émotionnel, ou des facteurs environnementaux (mauvaise hygiène de vie, mauvaise alimentation, pollution...).

Le processus d'adaptation / compensation.

En réaction à ce facteur contraignant, le corps organise une réponse qui lui permet de s'adapter, il essaie de la compenser grâce à diverses stratégies.

Chacun d'entre nous, possède un seuil de compensation qui lui est propre, un niveau limite d'adaptation.

Si cette adaptation est passagère, (c'est-à-dire si le phénomène contraignant cesse ou s'il n'a pas été trop violent) alors il n'y a aucun problème et le corps reprend son rythme physiologique.

Si le corps doit maintenir cette adaptation à long terme, il cumule les compensations pour trouver une solution et finit par dépenser beaucoup plus d’énergie que nécessaire, s'épuise par endroits, entraînant des gênes, des douleurs, une dysfonction : le trouble fonctionnel.

...

Lorsque ces mécanismes sont insuffisants et qu'ils n'arrivent pas à réguler cette dysfonction, le corps ne parvient pas à retrouver un nouvel état d'équilibre, il décompense peu à peu, créant un trouble fonctionnel persistant.

Un trouble fonctionnel qui perdure peut devenir pathogène (source de maladie), fort heureusement tous les troubles fonctionnels n'évoluent pas vers des troubles lésionnels (pathologies organiques).

La précision est importante : en effet, la réflexologie ne prétend pas traiter les troubles organiques (lorsque la structure de l'organe est atteinte : par exemple les fractures, les infections, les cancers, ne font pas partie du champ d'application de la réflexologie).

Si le réflexologue ne peut directement prendre en charge ces pathologies, il peut néanmoins intervenir dans certains cas, en accompagnement d'un traitement médical adapté afin d’améliorer la qualité de vie du patient.

​Concrètement !

En réflexologie, les zones stimulées (zones réflexes) reflètent organes et fonctions organiques.

Le système nerveux (central et périphérique) a un rôle essentiel, il coordonne et régule le fonctionnement des autres appareils et systèmes.
Il nous permet de recevoir des informations des différentes parties du corps et du milieu extérieur,
il assure la transmission de messages à tout l'organisme, après avoir analysé et jugé, du point de vue de leur utilité ou de leur danger, les événements qui se produisent dans notre corps et dans le milieu qui l'entoure (sollicitations externes).
Son jugement est alors traduit par un mouvement, un réflexe, ou une régulation, adaptés à la conservation de l'organisme dont il sauvegarde l'intégrité (homéostasie).

Pour déclencher un réflexe, il faut une stimulation : l'objectif de la réflexologie est de provoquer une réponse à distance par le biais de stimuli via le système nerveux périphérique.

Dans chaque pied nous avons, 16 articulations, 26 os, 33 muscles, 107 ligaments et près de 7500 terminaisons nerveuses !

Du point de vue méthodologique, après avoir réalisé avec le patient une anamnèse, le réflexologue manipule et effectue des pressions sur les zones réflexes à traiter, elles sont exercées en tenant compte des points douloureux et de l'orientation du soin selon le motif de la consultation.

Galerie photos

Accessibilité

  • 2 places de stationnement adaptées
  • Ascenseur intérieur & extérieur
  • Parking à proximité

Santé

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » OMS

Moyens de Paiement

  • Chèques bancaires
  • Espèces

 

Aujourd'hui

C°min

C°max